|

|

|

|

|

|

BIOGRAPHIE

   Initié très jeune aux plaisirs des arts, par un beau père amoureux et spécialiste du compositeur Hector Berlioz, je commence à jouer la guitare et très vite me prends de passion pour cet instrument intimiste et délicat.

   Je commence en 1995 l’école de Newark en Angleterre où je vais rester 5 ans. Au contact des luthiers du quatuor et de nombreux facteurs d'instrument, j’engrange une grande variété de techniques et de connaissances, dans un lieu où le travail manuel est privilégié à celui des machines. Outre les guitares classiques, j'y fabrique de nombreux instruments aussi variés que le hammer dulcimer où le nyckelharpa suédois.

   En 2000, débute en Allemagne une collaboration de 5 ans avec l'atelier Lakewood Guitar. Des milliers de pièces de bois dont je vais pouvoir tester à la fois les qualités physiques et sonores seront la clef de mes recherches et du savoir faire que je développe par la suite. Pendant ces années allemandes, je côtoie, travaille et échange sur de nombreux sujets avec mon ami Tobias Berg rencontré quelques années plus tôt à Newark.Le luthier Allemand Michel Brück me transmettra également certaines techniques de vernis au tampon, pratique aussi méditative que subtile.

  Je m'installe à Lorient en 2006 après une escapade lyonnaise de quelques mois où j'ai la possibilité de présenter mes instruments à la chambre des métiers.

  Pendant plusieurs années la rencontre annuelle avec des acousticiens va nuancer l'approche sonore. Elle devient plus personnelle, à la fois physique avec la mesure des densités et déformations des pièces de l'instrument et esthétique, avec un goût marqué pour la présence harmonique ainsi que la clarté sonore. J'ai la chance également d'échanger avec Dominique Field, luthier dont j'admire particulièrement la démarche, la précision ainsi que l'esthétique du travail et dont les conseils me seront précieux.

   Depuis mon installation en Bretagne, entre 6 et 8 instruments sortent chaque année de l'atelier, avec toujours ce plaisir d'une "voix naissante" qui je l'espère s'épanouira dans des mains expertes et sensibles.

   J’aime cette phrase de Georges Sand qui définie ma philosophie au delà même de la lutherie : "La simplicité est la chose la plus difficile à obtenir dans ce monde; c'est la dernière limite de l’expérience"